Logo 20 minutes CPA

La gestion des risques : une activité essentielle

Par Richard Morrisseau, FCPA, FCMA

La COVID-19 a fait prendre conscience aux dirigeants de tous types d’organisations que la gestion des risques devient une activité essentielle dans leur gestion quotidienne et qu’il faut des plans d’action pour y faire face.

La majorité des grandes organisations sont bien structurées pour ce qui est de la gestion des risques, mais très peu de PME s’en préoccupent. À partir de l’année 2021, cette activité doit être intégrée dans le rôle d’une personne-ressource. Ceux d’entre vous qui ont la chance d’être entourés d’un conseil d’administration (CA) ou d’un comité aviseur devront considérer cet aspect de la gestion d’entreprise, car les membres de ces comités exigeront des plans d’action de la part des dirigeants.

Gestion des risques — Définition

La gestion des risques consiste à identifier, définir, évaluer et hiérarchiser les risques relatifs aux activités d’une organisation.

C’est la mise en place de stratégies pour atténuer les risques réguliers ou exceptionnels dans ses activités qui vont réduire sa vulnérabilité et assurer la continuité des affaires. On ne peut pas identifier tous les risques, mais il faut au moins déterminer les principaux.

Matrice des risques

Une fois identifiés, ces risques doivent être positionnés dans une matrice des risques afin de déterminer leurs probabilités et leurs conséquences sur l’organisation.

Infographie de la matrice des risques

Les risques situés dans la zone de PRIORITÉ 1 doivent obligatoirement être traités et ceux en PRIORITÉ 2 doivent être traités en fonction de leurs coûts et de leurs impacts. Quant à ceux en PRIORITÉ 3, on traitera ceux avec une haute probabilité ou encore ceux avec une conséquence grave sur l’organisation. Il ne faut pas oublier que la gestion des risques a un coût pour une organisation et qu’on doit évaluer ce coût dans la mise en place de plans d’atténuation.

Une fois les risques identifiés, il est important de développer des plans d’action pour y faire face. Ces plans doivent être communiqués aux dirigeants et aux employés. De plus, certaines actions doivent être testées avec des pratiques et exercices. Par exemple, si plusieurs employés sont atteints de la COVID-19 et que vous devez arrêter vos opérations, avez-vous une entente avec un sous-traitant pour assurer la production? L’avez-vous testée? Si vous n’avez pas de plan pour atténuer ce risque, vous serez peut-être dans l’obligation de fermer pour un certain temps.

La pandémie a mis en évidence l’importance de la gestion des risques pour une organisation. Il en va de sa survie. C’est votre responsabilité d’entrepreneurs, de dirigeants et de propriétaires.

Chaque entreprise et industrie a ses spécificités et il faut bien connaître son organisation et son secteur pour faire une bonne gestion des risques. 

Vous avez besoin d’aide pour commencer ou poursuivre la gestion des risques de votre organisation? Consultez notre outil sur les 11 principaux risques à identifier à la suite de la pandémie afin de vous guider dans votre réflexion >